• Sciences et jeu vidéo : Kerbal Space Program à la conquête de l'espace.

    Kerbal Space Program est un jeu qui permet de créer des fusées, de les envoyer dans l'espace et de les mettre en orbite ou de partir à la conquête d'autres planètes.

    Sciences et jeu vidéo : Kerbal Space Program à la conquête de l'espace.

    Il simule de manière très réaliste les conditions de vol, les différents éléments d'une fusée : il faut souvent s'y reprendre à plusieurs fois avant de réussir à faire partir et revenir son équipage sain et sauf  !

     

    Ce jeu peut donc être un moyen d'aborder les sciences de manière amusante. A la différence de ce qui se passe souvent en France des pays comme la Finlande n'hésitent pas à le mettre entre les mains d'élèves de primaires. Par essais/erreurs ils arrivent en effet à lancer leur fusée. Si on voulait l'utiliser en maîtrisant la théorie scientifique du vol spatial il faudrait attendre la fin du lycée voire l'université ! Ce jeu peut donc être une porte d'entrée pour les sciences qui donne envie de comprendre et d'aller plus loin.

    Un des slogans de KSP est d'ailleurs : "Se tromper c'est amusant, réussir c'est plus agréable !"

    Une version éducative (KerbalEdu) permet d'ajouter des fonctionnalités pour l'enseignement :

    • visualisation des forces
    • loi de la conservation de l'énergie
    • création de fonctions mathématiques
    • bibliothèque de missions et le leçons
    • création de missions
    • aide à la construction
    • enregistrement et analyse de vol

    Elle a été créée par TeacherGaming, le même éditeur qui a créé MinecraftEDU.

    Louis, élève de 3ème, nous fait découvrir ce jeu et ce qu'il lui a apporté dans cette vidéo :

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Festoc/Ronanfe
    Vendredi 22 Mai 2015 à 22:24

    Stéphane, intéressant : le petit gars finira ingénieur à la NASA, mais est-ce seulement exploitable en classe ? Les élèves auront-ils la même aisance qu'Olivier,crème de la crème  ?

    2
    Lundi 25 Mai 2015 à 09:56

    J'ai déjà évoqué tout ceci dans l'article qui accompagne la vidéo :

    La version éducation comporte des modules permettant de travailler notamment sur les forces, de créer des fonctions mathématiques, de créer des expériences mettant en évidence des lois de la Physique.

    Il faut donc voir le jeu comme un espace d'expérimentation où l'essai/erreur a non seulement sa place mais fait partie intégrante de la mécanique du jeu. C'est donc une façon de s'amuser et de découvrir les Sciences.

    Olivier Louis est un élève qui a effectivement une appétence pour les sciences mais il explique bien qu'il a mis du temps à réussir à envoyer des fusées etc. C'est le principe même du jeu vidéo : pas besoin de se taper un manuel et de "maîtriser" théoriquement le sujet pour se lancer.

    L'objectif n'est donc pas d'en faire des ingénieurs mais de nourrir/stimuler leur curiosité !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :